Une envie de voyager ? Voici les mesures sanitaires détaillées pays par pays- Partie 10.

Depuis le début de pandémie, les conditions d'entrées ne cesses d'évoluer de pays en pays. C'est pourquoi, afin d'aiguiller de la meilleure des manière votre quotidien de voyageur, nous avons pensé à créer cette rubrique.

Suite à l'émergence du variant Omicron il faudra être que plus qu'attentifs aux différentes mesures sanitaires imposées dans chaque pays.


Retrouvez ci-dessous les nouvelles mesures des destinations les plus prisées.



Attention, informations données à titre indicatif. Pensez à vérifier les mesures gouvernementales en vigueur avant votre départ.






✈️ Royaume-Uni


Le gouvernement a décidé d’assouplir les conditions d’entrée en France depuis le Royaume-Uni pour les voyageurs vaccinés. Une décision qui met fin à la nécessité de fournir un motif impérieux ainsi qu’à l’isolement à l’arrivée. Un test négatif inférieur à 24h sera demandé au départ.


✈️ Japon


Le pays prolonge l’interdiction d’accéder à son territoire pour les étrangers. Depuis le premier décembre, plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger n’est autorisée sur le territoire japonais ». Toutefois, les rares personnes qui pourraient être autorisées à entrer au Japon doivent se soumettre à un protocole drastique (test PCR négatif selon le modèle d’attestation des autorités japonaises, test salivaire à l’arrivée, isolement dans un hôtel désigné par les autorités, géolocalisation via le smartphone…), et ce peu importe leur schéma vaccinal.

✈️ Cuba


Depuis le 5 janvier 2022, il est obligatoire de présenter, à l’entrée à Cuba : Un passeport et un visa. Egalement un certificat de vaccination Covid. De plus, un test Covid PCR négatif de moins de 72h est demandé avant l’entrée du pays (les tests antigéniques ne sont pas acceptés), y compris pour les vaccinés et une attestation d’assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement aux dates du séjour.


✈️ Guadeloupe


Suite à l’adoption de l’état d’urgence sanitaire il y a quelques jours, les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19 ont été renforcées en Guadeloupe. A partir du 10 janvier, le couvre-feu est ramené de 22 heures à 20 heures pour prendre fin à 5 heure du matin le lendemain. L’accès aux plages, bords de rivières et plans d’eau est également interdit entre 18 heures et 5 heures du matin. Le protocole est ainsi renforcé dans les restaurants et les bars avec une limitation à 6 personnes maximum par table.






✈️ Afrique Australe


En novembre dernier, face à la montée dans leurs pays du variant Omicron, les voyageurs en provenance du Botswana, d’Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de la Namibie, d’Afrique du Sud et du Zimbabwe, étaient soumis à certaines restrictions. A l’heure où Omicron est désormais installé partout en Europe, les Vingt-Sept se sont mis d’accord « pour lever ce « frein d’urgence ». Toutefois, les voyageurs en provenance de ces destinations restent soumis « aux mesures sanitaires applicables aux voyageurs en provenance de pays tiers », ce qui peut comprendre la présentation d’un test PCR négatif effectué au plus tard 72 heures auparavant.



✈️ Mali


La compagnie Air France a annoncé mercredi 13 janvier la suspension de ses liaisons avec le Mali « avec effet immédiat », après que Paris a emboîté le pas à la Cédéao pour sanctionner la junte. « En application des décisions des autorités françaises, Air France suspend ses vols de et vers le Mali avec effet immédiat et jusqu’à nouvel ordre », a indiqué la compagnie française à l’AFP.



✈️ Thaïlande


La Thaïlande va introduire un droit d’entrée de 9 dollars pour les visiteurs étrangers. Cette taxe sera mise en place à partir d’avril pour financer la gestion des attractions touristiques et couvrir l’assurance-accident de certains vacanciers incapables d’acquitter eux-mêmes les frais. Elle sera incorporée dans les tarifs aériens, a précisé le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana, dans un communiqué.

Fin 2021, la Thaïlande a assoupli ses règles d’entrée draconiennes avant de se refermer à nouveau avec le variant Omicron. Le programme « Sandbox » (« bac à sable ») a toutefois été élargi : trois destinations balnéaires du sud ont été ajoutées à l’île de Phuket. Dans le cadre de ce plan, les voyageurs entièrement vaccinés passent sept nuits dans la zone « bac à sable ». Si leur test Covid est négatif, ils peuvent voyager librement dans toute la Thaïlande. Une quarantaine obligatoire de 10 à 14 jours est appliquée pour ceux qui ne sont pas complètement vaccinés. Les autorités espèrent attirer cinq millions de touristes étrangers en 2022, un chiffre qui pourrait tripler si les restrictions en provenance notamment de Chine et d’Inde, deux des principaux marchés pour le secteur, sont levées.






✈️ Indonésie


Alors que le pays s’est récemment fermé aux voyageurs en provenance de France, le gouvernement indonésien a décidé de supprimer la liste des 14 pays – dont la France – en provenance desquels les voyageurs n’étaient pas autorisés à entrer sur le territoire indonésien, avec une entrée en vigueur le 12/01/2022 (Circulaire no.2/2022 du chef de la taskforce nationale COVID-19 sur le protocole sanitaire applicable pour les voyages à l’étranger lors de la pandémie du COVID-19, datée du 12 janvier 2022). Des restrictions demeurent cependant et l’archipel n’est pas ouvert à tous les profils de voyageurs, un visa est nécessaire. Les mesures d’exemption de visa et de délivrance des visas à l’arrivée pour les séjours touristiques restent pour le moment suspendues.



✈️ Tunisie


Le gouvernement tunisien a annoncé la mise en place d’un couvre-feu nocturne pendant au moins deux semaines face à une flambée de l’épidémie de Covid-19 dans le pays. Le couvre-feu sera mis en place à partir de 22 heures (21h GMT) jusqu’à 5 heures du matin (4 heures GMT), et sera instauré par les autorités régionales en fonction du taux d’infection indique un communiqué officiel. Tous les rassemblements sont également interdits, que ce soit dans des espaces ouverts ou fermés, pendant les deux prochaines semaines. « La mise en œuvre des procédures ci-dessus pendant deux semaines est renouvelable et sera revue par le ministère de la santé en fonction de l’évolution de la situation pandémique », est-il précisé.



Nos sources : www.lechotouristique.com et www.deplacementspros.com.

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags